flyer

flyer

Abonnez vous à mes articles : inscrivez votre mail ici

Stage du 30 janvier 2016 : Maîtriser le portrait



Samedi matin 9 h. Au 37 rue des Farges, les inscrits commencent à arriver doucement, on se présente, on boit  café,  thé avec une brioche aux fruits. Pas mal d'habitués mais aussi des "nouvelles têtes".
Le stage est ultra complet, mais bien rôdé. Je propose des exercices différents de l'année dernière,  il faut satisfaire aussi "les habitués", c'est la moindre des choses.

Au tableau blanc, je commence par la démo qui s'impose ou comment aborder les règles de bases du portrait dans les diverses positions:  de face, de profil et de trois quart, puis tête en avant, et en arrière. (Dessiner impérativement les axes dans ces 2 cas).

Maintenant, c'est à vous!
 





 Le premier exercice consiste à dessiner son voisin d'en face sur le mode silhouette de profil : Par conséquent, toutes les personnes situées à gauche de la table posent et la rangée de droite dessine.
Dans 2 carrés d'environ 15 x 15, devra apparaitre le profil rempli d'encre noire (sur fond blanc) et dans le 2ème le fond sera noir et l'intérieur blanc.



Le résultat est très sympa et surtout cet exercice oblige à "aller à l'essentiel", ne retenir que la bonne ligne...

Ceux qui ont posé dessinent à leur tour, c'est pourquoi l'exercice dure un peu plus longtemps que prévu. Quelques autres profils...









Dans le 2ème exercice, Zoom détails toujours dans 4 carrés 15 x 15. Dessiner l'œil, le nez, la bouche et l'oreille de votre voisin(e) d'en face en très gros plan avec précision. La ressemblance doit sauter aux yeux.









Il est déjà 11 h 30, le temps d'une pause, café, thé, jus de fruits... papotages, échanges.




Il est temps de repartir sur le troisième exercice :  petits jeux ludiques de portraits réciproques.
Il y aura 3 carrés à remplir : Dans le premier : dessin de son vis-à-vis de la main gauche, dans le deuxième : dérouler le trait  sans lever le crayon, dans le dernier, fixer son modèle en le dessinant mais surtout, sans regarder sa feuille. (Bon alors, on s'est lâché là??)
Il faut jouer le jeu c'est indispensable et bien plus efficace, sinon ça ne sert à rien.  Assumer le résultat qui forcément prêtera à rire mais montrera l'essentiel. 

12h 10 : Abordons le dernier exercice du matin. Dessiner les expressions


Des portraits extraits de magazines sont proposés :  chacun choisira un visage servant de base pour appliquer des expressions. Je distribue un jeu de 10 feuillets de visages masculins et féminins dessinées aux différentes expressions (rire,  colère, tristesse, dégoût, fatigue, etc...).
Reproduire des expressions  sur la base du la photo choisie, soit autant d'expressions que les 20 minutes nous accordent.

Au final, en moyenne 2 à 3 expressions retenues, c'est un travail passionnant.
Il est temps de partir manger au "Repaire de St Just" pour les uns ou sur place pour les autres. Au restaurant, on feuillette les carnets de voyage de celles qui ont emmené leur dernier ouvrage.

14h 15 : Reprise du cours.
Je propose de dessiner à l'aquarelle en direct (ou encres) le portrait de son vis-à-vis sans trait de crayon préalable, un jet de 2 couleurs en appui sur les ombres et les lumières.



Dom


 

Dominique sujet de sa voisine d'en face,  dessinait les yeux baissés, normal (mais forcément tête baissée).
On dirait qu'elle dort, alors qu'elle bosse... C'est pas mal exprimé quand même, on fera abstraction de la verticalité de la tête.


Quant à Alain, yeux très bleus et  barbe blanche ne pouvaient pas se manquer. C'est un beau rendu.


Lydia
Un exercice dur pour les personnes qui n'ont jamais fait d'aquarelle, mais résultat sympa  pour les plus aguerris.L'important c'est de retrouver un minimum de ressemblance ou une expression propre à la personne et  surtout se lâcher sans crispation ou terreur du résultat.




Il est 15h 30 - Margarita arrive : Portrait d'après nature.
Les tables placées en U, elle posera trois fois 25 minutes, ce sont les élèves qui tourneront pour obtenir le visage de face, de profil et de trois quarts.

Avant de démarrer, je fais une démo du portrait de Margarita, tout le monde se place autour de moi pour voir comment je procède; tout en commentant l'avancée de mon travail au fil des traits de crayon, se dévoile le minois d'une jeune fille d'origine Colombienne, dont la coiffure me plait particulièrement.

Savoir s'appuyer sur quelques traits caractéristiques d'un visage, une coiffure, une attitude, c'est le secret de cette fameuse "ressemblance" qu'on cherche tous à atteindre. Port de tête altier,  pommettes rebondies,  sourcils à peine arqués,  bouche pulpeuse et charme des mèches brunes savamment placées sur la nuque et le sommet du crâne. Telle m'apparaît le sujet à observer et traduire en moins d'un quart d'heure.
 
 
 
 
 Et bien, c'est à vous Mesdames et Messieurs!

Seule Geneviève s'essaie à l'aquarelle, tous les autres dessinent au crayon ou à la sanguine sur papier blanc ou coloré. A tour de rôle, je passe près de chacun(e), rectifie quelques petites erreurs, les traits s'affirment. La crispation s'oublie.

Le temps passe si vite  captivés par l'exercice, il est déjà 17 h. Je demande une "prolongation" de 20 minutes à notre modèle qui accepte gentiment.

17h 30. Tout le monde range son matériel et remercie Margarita.
Epuisées mais satisfaites, nous nous quittons sur cette dernière séance portrait,  dont les dessins figurent à droite du blog.

Et maintenant, mon conseil ? "dessine, dessine, dessine."
A bientôt pour la suite, samedi 12 mars 2016