flyer

flyer

Abonnez vous à mes articles : inscrivez votre mail ici

Stage Portrait du monde du 7 mai 2016

 
 

Pour ce dernier stage du 7 mai, nous nous sommes retrouvés à  9 h autour du café, thé et chouquettes... Des habitués des 3 stages précédents et un peu moins de monde, c'est un week end avec un grand "pont". Mais 8 personnes, c'est un bon chiffre.



Allez au travail ! une partie pose et l'autre dessine, et l'inverse ensuite.


On constate qu'après 3 cours sur le portrait, la ressemblance apparaît explicitement dans chaque dessin.






 


On continue l'exercice jusqu'à 10h 30. Phonthip, notre modèle Laotienne arrive. Elle va poser pendant 2 heures avec un arrêt obligatoire  pour se reposer et discuter un peu (et manger des chouquettes! Ah zut! y en a plus!).

D'abord, je dessine Phontip en demandant à tout le monde de regarder comment je m'y prends.



 
 
 
Cheveux lisses, peau dorée,  yeux en amande parfaitement maquillés, nous avions eu l'occasion de la dessiner il y a environ 4 ans, quand j'officiais à l'Atelier Terre Etoiles rue du Doyenné. Elle a muri, on la sent bien dans sa vie et les dessins s'en ressentent. Merci Phonthip c'était super!



 
Que de belles réalisations autour de ce charmant modèle, qui ne bouge pas, zen, apaisée...
Chacun fait au moins 3 portraits, de face, de profil et de trois quart.
 
Il est l'heure de manger. Nous nous installons dehors juste dans la cour où le soleil chauffe gentiment.  Chacun a amené un plat,  salé ou sucré, plus l'apéro et de bons chocolats suisses. Merci Annatina. Tout était délicieux!
Voyez plutôt, c'est sympa non?
 
 
14 h 10 . Nous reprenons ensuite nos croquis réciproques avant l'arrivée de Thania, que nous découvrons, jeune femme malgache, toute menue, peau brune et boucles serrées. Nos deux modèles ont en commun la couleur des cheveux et des origines lointaines.
 
 
Je commence par la démo du portrait de Tania, à la mine de plomb, pendant que certaines surveillent l'avancée du travail,  d'autres démarrent leur dessin.
 On découvre un physique très différent, le visage caché par les boucles n'est pas évident  à rendre. Mais l'équipe assure, comme d'habitude

 

 


 
 
 
 

 
 
 
 
 
A 17 heures, il est temps de s'arrêter. C'était notre dernier jour sur le portrait en situation.
 
On se retrouvera sur ce thème l'année prochaine,  la thématique du portrait est terminée pour 2016.
 
J'insère d'autres dessins dans la partie droite du blog, pour continuer l'exploration de notre journée studieuse et ludique.
N'hésitez pas à laisser un commentaire en bas de l'article.